Industrie 4.0 : une transformation numérique en 4 étapes

Les récentes avancées technologiques ont conduit à une transformation radicale de notre quotidien, mais aussi de nos méthodes de travail. Productivité accrue, réduction des coûts, recherche permanente de qualité et d’amélioration : les entreprises doivent relever de nouveaux défis et développer des solutions innovantes pour maintenir un niveau de production et de rendement optimal. Dans cette optique, de nombreux groupes industriels on fait le choix de l’industrie 4.0.

Qu'est-ce que l'industrie 4.0 ?

Employé pour la première fois en 2011, le terme “industrie 4.0” est rapidement devenu un symbole de modernité et d’agilité. L’industrie 4.0 fait référence à une quatrième révolution industrielle marquée par l’automatisation des processus industriels, et répond aux enjeux d’un secteur en quête d’une nécessaire transition numérique.

L’industrie 4.0, ou industrie du futur, correspond à la digitalisation systématique des processus d’une entreprise (maintenance, production ou encore comptabilité) pour en collecter, stocker et analyser les données. En explorant de nouvelles façons de concevoir les moyens de production, l’industrie 4.0 propose ainsi aux entreprises un nouveau modèle économique poussé par les nouvelles technologies.

Aujourd’hui de nombreuses solutions s’offrent aux entreprises faisant le choix de l’industrie 4.0. Capacités de stockage accrues, réseaux LoRa, capteurs connectés et GMAO nouvelle génération : chaque jour les technologies repoussent les limites du possible et ouvrent à l'industrie de nouveaux horizons. Nous vous proposons ici de découvrir les quatre piliers de votre transition vers l’industrie 4.0.

Réseaux, connectivité et mobilité

Avec le déploiement global des réseaux internet et mobile, les entreprises se sont progressivement dotées de nouveaux dispositifs de communication. Smartphones, tablettes et logiciels de GMAO font maintenant partie des incontournables des équipes de maintenance.

L’introduction de ces canaux n’a pas seulement participé à l’amélioration de la communication entre les équipes, elle donne aussi un nouvel élan à la mobilité ; les professionnels de la maintenance ne sont plus rattachés à un poste fixe et peuvent exercer leur activité de façon flexible et autonome. Les données sont collectées au pied de la machine, limitant ainsi le risque de perte d’informations et les techniciens ont accès aux documents techniques (plans, documentation constructeur, etc.) au format numérique depuis leur GMAO, ce qui représente un véritable gain de temps pour tous. Les techniciens ne perdent plus de temps à aller chercher l’information, et les remontées d’informations sont immédiates grâce au fil d’actualités, présent notamment sur la GMAO Mobility Work, inspirée des réseaux sociaux.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel que les entreprises garantissent à leurs employés une connectivité fiable sur l’ensemble de leurs sites de production, avant même de s’engager dans l’industrie 4.0.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre demo

Partage d’informations et collaboration

Toute évolution structurelle s’accompagne d’un bouleversement des codes et de la culture de l’entreprise. Il est donc nécessaire de préparer et d’accompagner les collaborateurs tout au long de cette démarche afin que le projet soit mené à bien. Cet aspect est d’autant plus déterminant si l’on considère la variété de profils cohabitant dans un même environnement professionnel. Les outils et technologies doivent alors être adaptés et accessibles au plus grand nombre. Proposer une application simple, flexible et intuitive, c’est l’ambition de la GMAO nouvelle génération de Mobility Work.

En ouvrant l’information aux différents services, les applications de l’industrie 4.0 contribuent à abattre les cloisonnements au sein de l’entreprise. Dans cette logique, la GMAO Mobility Work, premier réseau social de maintenance, s’impose comme un outil collaboratif, véritable vecteur d’échange et de partage entre les employés, et a vocation à être au cœur de l'information de l'entreprise. Maintenance, mais également production, achat, comptabilité, etc. sont amenés à profiter de cet outil ultra puissant.

Mobility Work permet aux entreprises d’entreprendre facilement leur transition vers l’industrie 4.0 grâce à une GMAO en mode SaaS. Accessible entièrement en ligne, cette solution nouvelle génération permet aux organisations de rationaliser et d’optimiser leurs processus de maintenance industrielle tout en limitant leurs dépenses informatiques.

Internet des Objets et Industrie 4.0

Montres, lunettes ou encore t-shirts : les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien, mais aussi dans les entreprises... Avec l’essor de l’industrie 4.0, on trouve aujourd’hui dans les usines de nombreux exemples d’installations ou de capteurs de mesure ou de température dits « intelligents » - c’est-à-dire connectés à Internet - qui collectent les données relatives aux équipements directement à la source.

Cette génération d’outils connectés est capable d’évaluer automatiquement les écarts de fonctionnement en temps réel par rapport à une configuration optimale d’utilisation. Ces données sont transmises à une application de GMAO et fournissent aux professionnels de la maintenance de précieuses informations sur l’état des moyens de production.

À l’aide de la GMAO nouvelle génération Mobility Work, les équipes peuvent contrôler l’état des équipements, mettre en place des systèmes d’alerte, anticiper les pannes et ainsi réduire les temps d’arrêt des machines. À terme, les entreprises voient leur productivité augmenter et leurs coûts de maintenance industrielle diminuer.

Le Big Data, l’allié stockage de l’industrie 4.0

Si l’IoT facilite désormais la collecte automatique d’informations, une question demeure néanmoins : comment tirer avantage de la masse de données produite ? C’est là que le Big Data dévoile l’étendue de son potentiel.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Le Big Data est un procédé de stockage massif des données d’une entreprise sur un serveur interne ou externe. Auparavant, ces données étaient d’une grande complexité à traiter, non seulement à cause de leur volume, mais aussi de leur nature et de la vitesse à laquelle elles sont générées. Les méthodes Big Data permettent aujourd’hui aux équipes de maintenance de stocker, traiter et consolider ces données.

Les entreprises de l’industrie 4.0 disposent ainsi d’outils innovants pour collecter et exploiter directement sur le terrain un grand nombre de données de qualité. Elles peuvent, par exemple, retrouver leurs équipements et planifier des opérations de maintenance prédictive simplement en scannant un QR code via leur GMAO Mobility Work. Finis les déplacements inutiles : toutes les informations sont disponibles depuis l’application.

L’émergence de la maintenance prédictive

Avec l’essor du numérique, la maintenance industrielle est entrée dans une nouvelle ère : celle de la maintenance prédictive. Une nouvelle génération de capteurs connectés séduit de plus en plus d’industriels désireux d’optimiser leurs routines de maintenance. Grâce à ces capteurs dernier cri il est possible de mesurer en temps réel les niveaux de température, de vibration, de pression ou encore de luminosité d’un équipement et de déclencher une opération de maintenance, le cas échéant.

La GMAO nouvelle génération repose précisément ce principe. Dans l’optique du déploiement d’un plan de maintenance prédictive, celle-ci devient un atout appréciable. La GMAO Mobility Work oeuvre comme un relais d’information entre vos équipements, votre ERP, vos équipes de maintenance et les autres services de votre organisation. Grâce à son outil d’analyse intégré, Mobility Work permet à n’importe quel responsable maintenance d’analyser facilement ses données de maintenance et de prendre la décision adéquate.

L’intelligence artificielle

Le traitement analytique des données de masse est devenu un facteur clé dans la maintenance industrielle. L’amélioration des algorithmes prédictifs ainsi que le développement du Big Data et de l’intelligence artificielle ont donné lieu à une profonde transformation de l’industrie.

Il existe aujourd’hui de nombreuses applications industrielles proposant des solutions d’analyse de données, des modèles de calcul de prévision, etc. Pour l’industrie, ces technologies présentent de véritables enjeux économiques et structurels.

Comment la GMAO nouvelle génération répond elle aux besoins changeants de l’industrie ?

Dans le secteur de la maintenance, l’analyse fine des données permet désormais de suivre en temps réel l’état des équipements et d’ajuster son plan de maintenance industrielle en fonction. En se basant sur l’historique des installations, les algorithmes détectent d’éventuels écarts de performance par rapport à un niveau optimal prédéfini. Les équipes sont ensuite prévenues au moyen d’alertes automatiques envoyées sur leur solution de GMAO.

Contrairement à la maintenance corrective, les plans de maintenance prédictive - fondés sur les principes de l’intelligence artificielle - consiste à ne déclencher l’intervention de maintenance qu’en cas de réelle nécessité. En analysant perpétuellement l’ensemble de ces données, la maintenance prédictive promeut une gestion des ressources, des stocks et des coûts de maintenance optimale.

Bien que le mode prédictif représente une mise de base plus importante, son retour sur investissement est avéré. Selon un rapport McKinsey, la maintenance prédictive pourra faire économiser jusqu’à 630 milliards de dollars par an aux entreprises dès 2025. À terme, l’industrie 4.0 et la GMAO nouvelle génération s’inscrivent donc dans une démarche de rationalisation des entreprises, désireuses de réduire leurs coûts de maintenance industrielle tout en améliorant continuellement la fiabilité de leurs équipements.

Abonnez-vous à notre newsletter !