5 Astuces pour optimiser la gestion de vos équipements dans votre GMAO

Améliorez l'efficacité de votre service maintenance grâce à quelques bonnes pratiques

La gestion des équipements est au cœur du fonctionnement de votre logiciel de GMAO. Sa définition est d’une importance capitale, car elle est au centre des interactions entre les utilisateurs et les statistiques d’interventions que vous pourrez obtenir par la suite. Plus l'accès aux informations de la fiche équipement est facile, plus celle-ci est riche en informations, et plus l’utilisateur trouvera pertinent de tenir à jour la saisie de ses interventions.

Malheureusement, cet aspect est depuis des années victime des éditeurs de logiciels de GMAO, qui proposent des solutions de maintenance dotées d’interfaces graphiques vieilles de 20 ans, ainsi que des journées entières de paramétrage pour finalement aboutir à des résultats très médiocres qui rebutent les utilisateurs.

Nous utilisons tous les jours des outils simples dans notre vie personnelle, alors pourquoi la création d’un équipement ne le serait-elle pas autant que la mise en ligne d’une annonce sur un site d’e-commerce ? Voici 5 astuces qui vous permettront de simplifier vos prochains déploiements de GMAO :

 

1. Adoptez une nomenclature plus efficace pour vos équipements

Tout d’abord, nous avons fait le choix d’abandonner le système d’arborescence et d’opter pour un fonctionnement inspiré des moteurs de recherche. En effet, lorsque vous recherchez une bijouterie à Paris, il n’est pas question de cliquer sur « Paris », puis sur « liste des commerces », puis sur « bijouterie », et enfin sur votre quartier ; vous tapez directement « Bijouterie Paris 8ème » sur Google. Il en va de même pour votre équipement dans votre logiciel de GMAO : pourquoi cliquer sur la ligne de production, la machine que vous souhaitez rechercher, sur le sous-ensemble puis sur le roulement du sous-ensemble, alors que vous auriez pu rechercher directement « Roulement de la machine X » ? Ce fonctionnement nécessite tout de même quelques règles de nommage.

Nous vous conseillons le nom suivant : «  Nom de la machine – Marque – Modèle – Emplacement géographique – Numéro de la machine », par exemple : « Robot ABB IRBB 6400 – Atelier Peinture - N°12 ». L’avantage de ce type de lecture est qu’il permet d’identifier rapidement l'élément et de le situer géographiquement dans une ligne de votre usine. Ainsi, si je recherche les termes « Robot Atelier Peinture », tous les robots de mon atelier peinture s’afficheront.

Un sous-ensemble sera alors nommé de la manière suivante : «  Sous-Ensemble – Marque du sous-ensemble – Modèle du sous-ensemble- Type de machine sur lequel l'élément est monté, Marque et modèle de l'élément - Zone géographique où est présent l’équipement et numéro de l’équipement ». Ainsi le moteur Leroy Somer de mon robot ABB se nommerait de la manière suivante : « Moteur Leroy Somer LS180 - Robot ABB IRBB 6400 – Atelier Peinture - N°12 ».

Il est important aussi de centraliser les marques et modèles de tous les éléments de vos équipements. Aujourd’hui, de nombreux utilisateurs de logiciels de GMAO n’utilisent pas ces informations. La saisie des informations via une plaque signalétique doit également permettre de favoriser l’intégration de ces informations.

 

2. Réorganisez les descriptions de vos équipements

Autre plaie des GMAO classiques : les descriptions d'équipements. L’utilisateur est perdu devant tous les champs proposés (marque, modèle, numéro de série, tension, intensité, puissance, etc.). Cet ensemble de champs sera différent s’il s’agit d’une pompe ou d’un moteur. L’utilisateur préfère ne rien remplir, et ainsi, personne ne pourra tirer un quelconque bénéfice de cette fiche équipement. Chez Mobility Work, nous avons eu l’idée de simplifier encore une fois la logique des moteurs de recherche et d'insérer un seul champ description, dans lequel l’utilisateur peut entrer toutes ces informations sans se soucier de l’ordre. Ainsi, je peux retrouver tous mes moteurs de puissance 3 kW juste en tapant « moteur 3 kW ».

Il existe aussi des applications vous permettant de récupérer les informations sur plaques signalétique, et ainsi de les ajouter à votre fiche équipement en quelques secondes. Dans tous les cas, vous récupérerez plus d’informations que ce que vous possédez aujourd’hui.

Mobility Work vous permet d’intégrer gratuitement toutes vos données, qu’elles proviennent d’un fichier Excel ou d’une GMAO existante pour vous permettre d’effectuer votre essai dans les meilleures conditions.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre demo

3. Identifiez vos machines avec des QR codes ou puces NFC

L’utilisation de QR codes ou de puces NFC est un véritable gain de temps pour les opérateurs de production ou de maintenance. Chaque utilisateur peut déclencher quelques secondes une intervention, accéder à un historique ou visualiser les interventions prévues d’un plan de maintenance.

Cette fonctionnalité est très utile pour les prestataires de services ou toute personne arrivant dans votre service maintenance et ne connaissant pas encore votre parc machine.

 

4. Ajoutez des images à vos équipements

Une belle image de votre équipement peut vraiment faire la différence. À l’instar des sites d’e-commerce sur lesquels les produits sans photos sont beaucoup moins attractifs, il en va de même pour vos équipements dans votre logiciel de GMAO.

Certaines usines effectuent aussi des montages, avec par exemple la photo du moteur d’un côté, et celle de la plaque signalétique de l’autre. Cette pratique a forcément un impact positif sur l’adoption de votre logiciel de GMAO par vos utilisateurs.

 

5. Utilisez les tags pour optimiser vos statistiques

Les labels, ou tags, fonctionnent comme des étiquettes, et vous permettent de personnaliser de manière transparente pour vos utilisateurs un ensemble d’informations concernant vos équipements. Cette information peut être liée à la réglementation (amiante, appareil sous pression), à un type de process de fabrication, à un type de machine, de priorité (machine goulot ou non). L’attribution de ces tags permet à n’importe quel utilisateur qui saisit une intervention dans votre GMAO de voir le tag attribué automatiquement sur son intervention, et ainsi d’affiner vos analyses d’intervention.

 

6. Fournissez une documentation pertinente, pour vous et pour les autres utilisateurs

Il existe un autre moyen de susciter l’intérêt de vos techniciens de maintenance pour votre logiciel de GMAO. Il s’agit de l’intégration de la documentation machine sur la fiche équipement : plans électriques, mécaniques, schémas hydrauliques, documentation officielle du constructeur, etc. Cette information précieuse pour le technicien pendant un dépannage peut avoir encore plus d'intérêt si elle est disponible en temps réel grâce à une application de GMAO mobile, permettant d’accéder en un coup d’œil à toutes les informations nécessaires tout en restant à proximité de la machine.

Mobility Work vous accompagne dans votre transition vers l’industrie 4.0 en facilitant le quotidien de vos techniciens, grâce à une application mobile efficace et proche de vos besoins. Ne perdez plus de temps, et vous aussi, passez à la maintenance nouvelle génération !

Abonnez-vous à notre newsletter !