comment-mieux-gerer-stocks-GMAO

La gestion des stocks est une composante essentielle du bon fonctionnement d’une entreprise puisqu’elle permet d’assurer une amélioration continue de la productivité. Une mauvaise gestion peut en effet conduire à des arrêts de production et donc engendrer des pertes financières. Les usines n’ont d’autre choix que de tenir un inventaire méticuleux des pièces détachées entrantes et sortantes pour remplir leurs objectifs.

Bien souvent, les équipes sont forcées de suivre ces données directement depuis leur ERP mais rencontrent alors certaines difficultés puisque les logiciels sont plutôt archaïques et peu intuitifs. De plus, la gestion des stocks étant considérée comme relevant du domaine de la comptabilité analytique de l’entreprise, les données ne sont pas facilement accessibles à tous.

Il est pourtant essentiel que les équipes intervenant dans l’usine soient au courant des niveaux de stock, et en particulier celles composées prestataires externes ou de techniciens de maintenance. Ceux-ci interviennent en effet sur les équipements et doivent être tenus informés puisqu’ils sont à l’origine des demandes d’intervention, des déclarations de pannes ou de dysfonctionnements...

La GMAO : atout essentiel des équipes de maintenance industrielle

Pour garantir l’efficacité des techniciens de maintenance, les équipes doivent être dotées d’un logiciel de GMAO (gestion de la maintenance assistée par ordinateur). Grâce à cet outil, tout un chacun peut renseigner les informations qu’il juge utiles comme par exemple : déclarer des pannes, communiquer sur une opération réalisée, tenir ses collègues informés de l’avancement d’une réparation, créer des fiches équipement pour accéder à un historique des interventions, y ajouter des photos, documents techniques ou autres, disposer d’un calendrier lui permettant de planifier ses tâches et de respecter les délais…

À l’heure de la transition vers l’industrie du futur, où les usines ont tout à gagner à adopter des outils digitaux innovants, les GMAO nouvelle génération sont accessibles directement sur les smartphones des techniciens. La technologie entre directement au cœur du monde industriel pour simplifier les méthodes de travail et apporter des solutions concrètes.

Grâce à ces outils nouvelle génération, à l’image de la GMAO, les équipes communiquent mieux et annihilent totalement les pertes d’information. Chaque technicien de maintenance devient un véritable acteur et renseigne sa GMAO pour tenir ses collègues informés des réparations, dysfonctionnements et pannes en cours.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre démo

De tels outils peuvent même intégrer une fonction discussion instantanée, grâce à laquelle les équipes échangent entre elles dès qu’elles en ressentent le besoin. Ainsi, lorsqu’un responsable maintenance a besoin de passer certaines consignes à un technicien, il n’a ni besoin de traverser toute l’usine pour le trouver, ni de chercher son numéro de téléphone ou de retourner au bureau pour transmettre ses instructions : il peut dialoguer directement avec lui dans la GMAO ou insérer ses commentaires et taguer les utilisateurs dans l’application, qui seront prévenus grâce à un système de notification.

Pourquoi combiner ERP et GMAO ?

Les ERP, s’ils sont assurément très complets, sont des outils assez archaïques et denses, finalement peu accessibles aux équipes de terrain. La gestion des stocks s’effectue dans l’ERP pour par exemple suivre les entrées et sorties de pièces détachées. Ces données sont particulièrement pertinentes pour les équipes de maintenance industrielle qui observent par exemple des dysfonctionnements sur des équipements et commandent des pièces pour remplacer celles qui sont défaillantes.

Si les techniciens connaissent l’état du stock, ils savent s’ils ont besoin ou non de commander des pièces. Il est crucial de garantir l’accès à l’information pour les équipes de maintenance industrielle afin d’éviter au maximum les dépenses inutiles.

Les GMAO nouvelle génération sont des outils mobiles accessibles n’importe où dans l’usine qui possèdent des interfaces intuitives et en phase avec les besoins digitaux actuels. Connecter son ERP à son logiciel de GMAO permet de rendre les informations accessibles aux équipes intervenant dans l’usine.

En parallèle, la possibilité de connecter ces outils permet de décupler leur force et de fluidifier la communication entre les différents services. En effet, les techniciens peuvent mieux échanger avec le service Achats puisqu’ils ont accès à certaines informations et, pour reprendre l’exemple du niveau des stocks, ils n’ont plus à faire des demandes inutiles et gagnent en autonomie.

Connecter son ERP à sa GMAO évite aussi les doubles saisies puisque le technicien vérifie directement depuis son smartphone que l’information existe déjà et ne perd plus de temps à renseigner son application : tout devient beaucoup plus accessible.

Un exemple de connexion réussie entre ERP et GMAO

Les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance d’informer les différentes équipes de terrain de la vie de leur usine pour faciliter leurs tâches quotidiennes et les accompagner avec des outils innovants.

La GMAO nouvelle génération Mobility Work fait partie de ces outils issus de l’industrie du futur qui proposent des solutions innovantes pour apporter des réponses concrètes aux besoins du terrain.

Mobility Work va au-delà de toutes les possibilités présentées ci-dessus puisque cette application disponible en SaaS (Software as a Service) compile à la fois un logiciel de gestion de la maintenance, une place de marché et un outil communautaire, construit sur le modèle des applications que nous utilisons tous au quotidien. La solution est bien plus qu’une GMAO : elle est aussi un véritable réseau social de la maintenance, où les utilisateurs ont la possibilité d’échanger des bonnes pratiques et de partager les informations qu’ils souhaitent. De nombreux clients ont déjà choisi de connecter leur ERP à la solution.

Comment procéder ?

Dans votre ERP, chaque pièce possède son propre code article qui sera recopié lors de l’extraction des fichiers, ce qui vous permet de l’identifier rapidement. Extrayez simplement toutes les informations depuis votre ERP grâce au fichier .csv fourni automatiquement par Mobility Work. Il vous faut alors scrupuleusement respecter les champs reprenant l’emplacement, la valeur de stock, le prix unitaire ou encore la description de la pièce détachée.

Grâce à ce fichier, les pièces sont connectées à la GMAO et les utilisateurs peuvent choisir la fréquence de mise à jour des informations : toutes les dix minutes, toutes les heures, tous les jours… L’ERP, de son côté, actualise certaines informations toutes les heures : l’emplacement des pièces, la quantité, le prix, etc. directement dans la GMAO

Grâce à cette fonctionnalité, le technicien accède à toutes les informations dont il pourrait avoir besoin directement sur son smartphone et bénéficie d’un accès simplifié par l’interface intuitive de sa GMAO. L’ergonomie est optimisée si bien que la prise en main, la consultation et la lecture sont facilitées.

Par conséquent, la construction de nomenclatures est souvent compliquée et fastidieuse. Grâce aux GMAO nouvelle génération comme Mobility Work, le processus est complètement automatisé. Concrètement, chaque pièce détachée sortie sur une tâche se rattache à la fiche équipement qui y est associée. Par conséquent, plus les techniciens sortent de pièces détachées, plus ils font vivre les nomenclatures.

Maintenir ou investir ?

Au-delà de la gestion des stocks optimisée, les conséquences de la connexion entre l’ERP et la GMAO sont nombreuses. Elle permet par exemple de savoir si une entreprise doit plutôt faire le choix de maintenir une machine ou d’investir dans un nouvel équipement. En effet, l’objectif est de récupérer tous les coûts associés aux opérations de maintenance industrielle (la main-d’œuvre, les commandes, les pièces détachées…) pour en dresser le bilan.

Pour reprendre l’exemple de la GMAO Mobility Work, une fois que l’ERP est connecté, toutes les données sont recopiées et présentées sous forme de tableaux et graphiques dans l’outil d’analytique accessible directement dans l’application. Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs accèdent en quelques clics à l’analyse de leur consommation de pièces de rechange et à d’autres données de maintenance industrielle.

Cet outil présente bien des avantages puisqu’il donne à voir aux responsables maintenance la fréquence des pannes et arrêts non planifiés des machines, ce qui leur permet d’adapter leur stratégie de maintenance industrielle. L’heure est à la digitalisation et les usines ne sont pas épargnées : grâce à de tels outils faciles à utiliser qui permettent d’envisager la maintenance industrielle sous un angle nouveau et de redéfinir certains codes, les techniciens de terrain deviennent acteurs de leurs journées et ont un réel impact sur la productivité de leur entreprise. Ils sont dotés de solutions nouvelle génération qui les placent au cœur de toute l’activité pour en faire de véritables contributeurs.