Gestion des stocks et maintenance prédictive

La gestion des stocks est le héros méconnu de vos opérations de maintenance. Pourtant, c’est l’une des problématiques majeures du processus de production. Avec les bonnes méthodes, il est possible d’améliorer vos performances opérationnelles tout en réalisant d’importantes économies.

Les fondamentaux de la gestion des stocks

Pour tirer le meilleur de la maintenance prédictive, cette démarche doit être appliquée tout au long de la chaîne de valeur. C’est là que le bât blesse. Trop d’entreprises faillissent encore à croiser leurs résultats d’analyses de données pour optimiser leurs processus. C’est le cas notamment en ce qui concerne la gestion des stocks. Il est pourtant essentiel que les équipes de maintenance, intervenant sur les équipements, aient une visibilité sur l’état des inventaires, mais aussi qu’elles participent à leur suivi.

Parler de gestion des stocks peut s’avérer plus complexe que prévu. Il ne s’agit pas de dresser une simple liste de pièces de rechange, d’outillages ou de consommables. Il s’agit en réalité de s’assurer de la disponibilité de tous produits nécessaires au bon déroulement des activités de production et de maintenance, et ce, au meilleur prix.

Une mauvaise gestion de vos inventaires peut avoir de lourdes répercussions sur votre budget :

  • La rupture de stocks implique généralement un arrêt temporaire, mais imprévu, de la production, et par conséquent, d’éventuels retards de livraisons à vos clients finaux.
  • Le surplus de stocks génère, quant à lui, des frais supplémentaires de maintien, mais aussi un risque accru d’obsolescence de vos produits.

En effet, les stocks sont en cela particuliers qu’ils font peser sur l’entreprise une «­­ double charge » : le coût d’achat du produit en lui-même, ainsi que les coûts d’entreposage qui lui sont associés (assurance, sécurité, charges de l’entrepôt, etc.).

Comment améliorer la gestion de ses stocks ?

En 2018, une étude Emerson estimait qu’un technicien de maintenance pouvait passer jusqu’à 25 % de son temps à chercher des pièces de rechange ou autre consommable nécessaire à ses activités quotidiennes. Si l’on rapporte ce chiffre sur une année et à l’ensemble des opérateurs, l’impact sur votre ligne de production peut être considérable.

Néanmoins, il est possible d’améliorer le suivi de ses inventaires en adoptant quelques réflexes simples. 

Hiérarchiser ses marchandises

Un bon inventaire est avant tout un inventaire bien rangé. Les agents de production et de maintenance devraient être en mesure de trouver rapidement les produits nécessaires au bon déroulement de leurs activités.

gestion des stocks et pièces détachées gmao

Gérez l'organisation de vos pièces détachées directement depuis votre GMAO

Essayer gratuitement notre application de maintenance

Pour cela, il est primordial de définir en amont un système de classification et de codification partagé et adopté par tous les personnels. L’une des pratiques les plus reconnues en matière de classification des stocks est la méthode ABC. Elle consiste à hiérarchiser les articles en fonction de leur valeur de consommation annuelle, c’est-à-dire de leur importance et de leur rentabilité (A désignant un produit stratégique, C un élément à l’importance relative).

Conformément à la loi de Pareto, 80 % de la valeur de la consommation globale est basée sur 20 % du total des articles. Autrement dit, les items de la catégorie A seront plus rapidement consommés, et leur réapprovisionnement sera fréquent. Ils devront donc faire l’objet d’un contrôle strict par les responsables de maintenance et d’approvisionnement.

Une fois cette hiérarchisation terminée, il est recommandé d’ajouter à chaque produit une description complète pour en faciliter l’utilisation. En important leur catalogue officiel sur Mobility Work Hub, fabricants et fournisseurs industriels peuvent ajouter documents techniques et conditions d’utilisation à leurs produits. Les opérateurs de maintenance peuvent ensuite consulter ces informations directement depuis leur GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur).

Tous les éléments stockés doivent être associés à une référence claire, composée de chiffres et de lettres, permettant leur regroupement par famille de produit. Idéalement, les codes utilisés auront une fonction descriptive et faciliteront leur recherche.

Suivre les mouvements de stocks

Le système de codification prouve notamment son utilité pour le suivi du mouvement des stocks. Avec la collaboration des équipes de maintenance, les stocks entrants et sortants sont facilement tracés en associant outils de GMAO et ERP.

Les données de maintenance prédictive sont d’un grand secours lors de la planification des réapprovisionnements. Leur analyse permet d’évaluer avec exactitude l’évolution de la demande pour chaque item, et d’adapter son rythme de commande en fonction.

Lorsque les opérateurs terrain renseignent systématiquement le nombre d’articles sortis, il devient plus aisé de connaître le niveau des stocks à tout moment. De même, les plans de maintenance prédictive offrent une meilleure visibilité sur les besoins futurs du terrain. A partir de ces données, les opérateurs déterminent avec précision le rythme de rotation des stocks.

Cependant, pour garantir le succès de cette démarche, il est impératif de définir, au préalable, certaines procédures (manipulation du matériel, entrées et sorties d’articles, réception et rangement des stocks, etc.) et de désigner les acteurs responsables de leur suivi. 

Choisir la maintenance prédictive pour mieux gérer ses stocks

L’industrie d’aujourd’hui - et de demain -, poussée par l’émergence de technologies de pointe, tend à une production en flux tendus. Dans cette optique, les stocks sont réduits à leur minimum. En cela, la maintenance prédictive (ou prévisionnelle) séduit les entreprises avec la promesse d’une baisse de réparations grâce à un entretien régulier, adapté à la ligne de production. 

Associée à l’analyse de données prédictive, elle apporte de précieuses informations sur l’état de votre parc machines et en améliore l’entretien. Les plans de maintenance, notamment, informent sur la fréquence d’utilisation des consommables. Grâce à la maintenance préventive, le nombre d’activités inattendues diminue, laissant place à un mode de gestion prévisionnel des pièces de rechange et consommables. 

gestion des stocks gmao maintenance prédictive

Analysez l'état de vos équipements et les mouvements de vos pièces de rechange

Analysez vos données de maintenance

Les entreprises sont moins vulnérables face aux imprévus (fluctuations des ventes, rupture de stock chez les fournisseurs, etc.). Il est alors possible d’intégrer de nouvelles solutions logicielles pour soutenir la gestion des stocks. 

Par exemple, les opérateurs techniques peuvent définir un point de commande pour les articles les plus stratégiques, c’est-à-dire un seuil de stocks minimum nécessaire à la bonne continuité des opérations. Lorsqu’un technicien de maintenance enregistre une sortie de stocks dans sa GMAO, une alerte peut être automatiquement envoyée aux équipes d’approvisionnement via votre ERP.

Gérer ses stocks de bout en bout de la chaîne de valeur

Ces dernières années, face à l’essor de l’IoT (internet des objets), les entreprises se transforment progressivement en écosystèmes circulaires. Les différents départements sont reliés grâce à des solutions connectées de bout en bout de la chaîne de valeur. De la même façon, la gestion des stocks se pense en collaboration étroite avec tous les acteurs de la supply chain.

Relations fournisseurs 

GMAO nouvelle génération et ERP transfèrent en temps réel les besoins de maintenance au service Achats. En apportant une flexibilité nouvelle, ces technologies refaçonnent les relations qu’entretiennent les entreprises avec leurs fournisseurs.

Directement inspiré par l’industrie 4.0, Mobility Work oeuvre pour le rapprochement des acteurs de la supply chain. En développant Mobility Work Hub, nos équipes souhaitaient offrir aux fabricants et fournisseurs industriels un espace dédié aux échanges avec leurs clients finaux. Grâce à cette plateforme collaborative, les professionnels de maintenance peuvent consulter les catalogues officiels de nos fournisseurs (partenaires) et les contacter directement depuis leur GMAO.

Cette proximité accrue favorise la recherche de nouveaux fournisseurs, ainsi que la gestion des approvisionnements. Les équipes de terrain ont une meilleure visibilité sur les possibilités d’approvisionnement des fournisseurs. Elles sont ainsi en mesure d’appréhender le rythme de leurs commandes, et de réduire les ralentissements sur la ligne de production.

Gestion des stocks collaborative

Échanger avec ses fabricants permet en outre d’améliorer l’entretien de ses équipements et, à terme, la gestion de ses stocks. Les fournisseurs présents sur Mobility Work Hub ont en effet la possibilité de partager leur documentation technique avec les professionnels de maintenance. En ayant connaissance des bonnes pratiques, ces derniers sont en mesure d’optimiser leurs plans de maintenance prédictive. 

De plus, les fournisseurs peuvent aider à perpétuer les bonnes pratiques d’entreposage et faciliter les entrées d’inventaire en proposant ou en s’alignant sur les principes de codification de leurs clients. En cela, il est recommandé de s’inspirer des codes UPC (ou CPU, codes produit universels), comme système d’identification de vos marchandises. Commandes, livraisons et entreposage n’en seront que facilités.

Développer un système de suivi des stocks requiert la collaboration de nombreux acteurs : équipes de maintenance, approvisionneurs, fournisseurs… Cependant les bénéfices que vous en tirerez sont nombreux.

Connaître avec précision l’état de vos inventaires vous permet d’en rationaliser les mouvements en fonction de vos besoins réels. Les entreprises opérant en flux tendus réduisent la quantité de stocks à gérer et; par conséquent, les coûts d’exploitation. 

gmao nouvelle generation mmobility work