Histoire de l’évolution de la maintenance

Identifiez les priorités et les missions de votre entreprise grâce aux 6 niveaux de maturité de votre service maintenance

Le marché actuel, en constante évolution, pousse les entreprises à adopter des stratégies efficaces de gestion des actifs afin de disposer d’un avantage concurrentiel. La mise en œuvre d'un programme de maintenance efficace est au cœur du bon fonctionnement d'une entreprise. La maturité de la maintenance est essentielle et facilite l’étude des performances et de la concurrence.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre demo

Chaque entreprise organise son service maintenance de manière différente en fonction de la taille et de l'activité de l’usine, et selon différentes directives fonctionnelles et culturelles. Même s'il s'agit de décisions prises par la direction, les techniciens de maintenance sont les premiers à être mis en cause en cas de problème dans leur service, ce qui s’avère problématique car ce n’est très souvent ni leur expertise ni leur professionnalisme qui doivent être questionnés mais bien le fait que l'entreprise ne soit pas suffisamment équipée. Le déploiement d'une GMAO moderne nouvelle génération permet de considérablement améliorer, faciliter et rationaliser les routines de maintenance quotidienne. Les 6 niveaux de maturité de la maintenance présentés dans cet article vous aideront à évaluer l'état de vos routines de maintenance quotidiennes.

 

1. Maintenance de niveau 0

Bien qu'en 2018, de nombreuses avancées telles que l'industrie 4.0, l’IoT (Internet des objets) et les données issues de capteurs aient été acceptées, reconnues et appréciées par de nombreuses entreprises, nombre d’entre elles négligent encore la gestion de leur maintenance. La principale problématique est l'absence totale de traçabilité de la maintenance, que ce soit sur papier, fichier Excel ou logiciel de GMAO. Ce niveau de maturité de la maintenance se caractérise par le fait que personne ne sait vraiment ce qui se passe dans l'entreprise et qu'il n'y a absolument aucune information disponible sur une panne ou toute autre intervention de maintenance. Dans ce cas, aucune routine préventive n'a été effectuée et aucun règlement n'a été suivi. Les pièces de rechange ne sont pas organisées et il n'y a pas de système établi pour contrôler le stock. S'il n'y a pas de système de contrôle, il s'agit généralement d'un système archaïque et peu efficace qui entraîne des dépenses inutiles. La maintenance de niveau 0 perturbe totalement l'esprit d'équipe et l'ensemble de la communication interne. Et malheureusement, même en 2018, certaines entreprises suivent encore ce modèle de maintenance.

2. La maintenance « papier » des années 80

Dans les années 80, la maintenance et le suivi des opérations était principalement réalisés sur des documents papier. Bien que plus évoluée que la maintenance de niveau 0, celle-ci reste très rudimentaire par rapport aux logiciels de GMAO ou aux fichiers Excel, inexistants à l’époque. Chaque intervention de maintenance est consignée dans le cahier d'intervention et présente un très court résumé de l'action. Ces données n'ont rien à voir avec les informations disponibles dans la GMAO d'aujourd'hui et comprennent la date et l'heure de l'intervention, l'équipement concerné, la personne qui a effectué l'action, le temps nécessaire et la description. Dans Mobility Work, la première plateforme de gestion de la maintenance, vous pouvez également joindre des photos, des vidéos ou tout autre document.

La « maintenance papier » est généralement stockée dans une grande armoire de votre service de maintenance ; il est ainsi très difficile voire impossible de trouver ou de mettre en évidence une intervention.

3. Les GMAO Excel

Créées au début des années 90, les GMAO sous Excel sont très simples et permettent grâce aux tableurs d'effectuer un suivi des opérations de maintenance, qui déclenchent automatiquement des rapports de fermeture enregistrés dans des feuilles de calcul. La qualité, allant d'un simple tableau à la programmation, dépend du niveau de compétences techniques de son créateur.

Les GMAO Excel constituent souvent la première étape d’une entreprise pour suivre ses opérations de maintenance. Malheureusement, le fichier Excel est souvent limité en termes de planification des opérations.

4. Les GMAO Access

Les GMAO sous Access peuvent être aussi bien créées par un informaticien que par un stagiaire. Légèrement plus évoluée que son équivalent Excel, cette GMAO intègre des bases de données et permet surtout de planifier les opérations de maintenance préventive et réglementaire sur une base calendaire.

Le problème réside souvent dans la taille de la base de données, qui va s'agrandir et, à un moment donné, ralentir considérablement le système jusqu'à ce qu'il devienne inutilisable. Les GMAO Access sont certes meilleures qu'un fichier Excel mais sont très difficiles à maintenir.

5. Les GMAO de l’industrie 1.0

Les GMAO de l'industrie 1.0 GMAO sont les plus plus courantes en entreprise. Ce type de solution permet souvent de gérer les tâches, les opérations de maintenance, les pièces de rechange et les demandes d'intervention.

Les problèmes de ce type de GMAO à l’ancienne sont qu'elles sont souvent lourdes à paramétrer, difficiles à utiliser, ne disposent pas d'une interface conviviale et ne sont pas en mesure d'effectuer une analyse valable basée sur les données stockées. C'est aussi la raison pour laquelle ce type de GMAO est perçu comme un fardeau par les employés et est donc très difficile à déployer.

6. Les GMAO de l’industrie 4.0

Le meilleur outil pour gérer votre maintenance de façon efficace est une solution de GMAO 4.0, qui offre une conception conviviale et intuitive, ainsi que toutes les fonctionnalités nécessaires pour faciliter vos interventions. L'objectif principal d'une telle solution est d'apporter une valeur ajoutée au programme de maintenance de l'entreprise. Évidemment, ce type de GMAO peut être facilement adopté, car son design est inspiré des applications que nous utilisons au quotidien. Les solutions telles que Mobility Work utilisent les données des capteurs connectés aux machines pour déclencher automatiquement des tâches et vous permettre d'échanger des informations au sein de la première communauté de maintenance.


 

Mobility Work est un outil de gestion de maintenance en mode SaaS simple et facile d’utilisation. Intelligente, notre solution nouvelle génération est versatile et se place au coeur de votre entreprise, en couvrant tous les besoins de maintenance continue et en vous permettant d'aller encore plus loin. Mobility Work offre une plateforme communautaire complète mettant en relation des professionnels de la maintenance, des prestataires de services et des fabricants de machines et de consommables.