L'IoT révolutionne la maintenance industrielle

La transformation digitale de l’industrie s’est longtemps concentrée sur la dématérialisation des échanges. Grâce aux progrès technologiques liés à l’IoT (Internet of Things, ou Internet des Objets), elle aborde une nouvelle phase de son déploiement : la réincarnation des flux d’informations, directement dans des outils industriels intelligents.

Pourquoi l’IoT révolutionne la maintenance industrielle

L'avènement de l’industrie 4.0 accompagne une évolution économique et managériale de fond. Protections légales, Responsabilité Sociale de l’Entreprise, nouveaux impératifs de performance... Les exigences qui pèsent sur l’industrie se sont alourdies avec la sophistication des moyens à sa disposition. La complexité des missions et le volume de données industrielles dépassent désormais les capacités de traitement des équipes. 

L’IIoT ne vient pas remplacer, mais compléter les ressources humaines. Il trouve des applications tout au long de la chaîne de valeurs de chaque industrie, et particulièrement dans la maintenance. Grâce à la GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur), les marchés font leur révolution vers l’industrie 4.0. 

L’IoT, vital pour l’industrie 4.0 data driven

Alors que les polémiques font rage autour de l’introduction de l’intelligence artificielle dans l’espace privé, l’IoT transforme le monde du travail dans une relative discrétion. La quatrième révolution industrielle redéfinit pourtant les standards de performance, d’efficacité environnementale, et d’expérience collaborateur dans tous les secteurs économiques.

De l’IoT à l’IIoT : l’industrie 4.0 en plus 

Commençons par démystifier les acronymes et le jargon de la haute technologie. L’IIoT (Industrial Internet of Things) n’est rien d’autre que l’IoT appliqué aux activités industrielles. Et sa sophistication ne le rend pas moins accessible. Il suffit, pour s’en convaincre, de passer en revue quelques-unes de ses applications :

  • l’optimisation de l’irrigation d’un champ, grâce à des images satellites et à des outils de pistage et de repérage ;
  • l’inspection d’installations sous-marins par des robots contrôlés à distance ;
  • ou encore le lissage de la consommation énergétique d’une usine par des compteurs intelligents.

Ces innovations rivalisent de bon sens. Une démonstration peut convaincre de leur intérêt n’importe quel opérateur terrain. Ni gadget superflu ni lubie marketing, l’industrie 4.0 tisse des réseaux cyber-physiques qu’elle exploite pour optimiser la performance industrielle.

Donner la parole aux outils métier

La révolution industrielle en cours poursuit le mouvement initié par la décentralisation et la digitalisation des opérations industrielles. 

A force de segmenter la chaîne de valeur, la transformation digitale finissait par rencontrer des problèmes de cohérence et de réactivité. L’industrie 4.0 y remédie en affinant et en canalisant la production de données, grâce :

  • au déploiement de capteurs électroniques nouvelle génération, sans carte SIM, trois fois moins cher, et qui consomment jusqu’à 30 fois moins d’énergie ; 
  • au stockage de l’information sur le cloud
  • et à l’utilisation d’objets intelligents et interconnectés, qui captent et analysent les flux d’information en direct.

Ces trois innovations offrent enfin aux utilisateurs métier une visibilité totale et en temps réel sur l’état des opérations. L’industrie 4.0 met la prise de décision data driven à la portée de n’importe quelle industrie.

Comment l’IIoT révolutionne-t-il la maintenance industrielle ?

Les enjeux de la maintenance industrielle sous-tendent l’impératif de performance économique et opérationnelle. Avec l’émergence d’un IIoT au service de la GMAO, les métiers de la maintenance montent en puissance.

Pour aller plus loin : lisez notre article sur le rôle de la GMAO au sein de l’entreprise !

L’IIoT équipe la maintenance prédictive

C’est l’application la plus évidente de l’IIoT aux métiers de la maintenance. La GMAO a introduit l’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique pour analyser des volumes d’information trop lourds pour être traités par des êtres humains. Il s’agit désormais de relocaliser ces données dans les outils et les processus auxquels elles sont liées. Elles en optimisent la performance, en anticipant leurs dysfonctionnements et en leur trouvant des solutions avant que la production ne soit impactée. De la gestion des stocks à la minimisation de l’arrêt technique, l’IIoT a le potentiel de simplifier chacune des missions de la maintenance.

Essayer gratuitement notre application de maintenance

L’IIoT pose les bases de l’écologie industrielle

Les enjeux de la transformation digitale et ceux de la RSE ont pour point commun d’être transverses à toute la chaîne de la valeur. Grâce à l’IIoT, les outils digitaux se mettent enfin au service de la performance environnementale de l’entreprise.

Cette nouvelle approche des politiques Green IT aborde la maintenance industrielle sous l’angle de l’optimisation de la gestion des ressources :

  • économie de matières premières dès leur sourcing,
  • économie et lissage de la consommation énergétique,
  • réduction du gaspillage et des erreurs.

La GMAO appuyée sur l’IIoT facilite la construction de l’écologie industrielle, grâce à l’optimisation data driven de l’ensemble de la chaîne de production.

iot telechargez notre livre blanc sur l'ecologie industrielle

L’IIoT prépare l’arrivée de la réalité mixte

L’IIoT est l’un des développements technologiques les plus récents de la quatrième révolution industrielle ; mais il ne sera certainement pas le dernier. Les pionniers de l’industrie 4.0 expérimentent déjà avec les outils de la réalité mixte

Ces derniers semblent tout droit sortis d’un film de science-fiction. Pourtant, les casques de réalité virtuelle et autres ordinateurs portables holographiques trouvent d’ores et déjà des applications pratiques dans des processus de travail qui mêlent outils digitaux et savoir-faire humains. Les futurs métiers de la GMAO impliqueront par exemple des lunettes connectées, grâce auxquelles un technicien spécialisé pourra guider une réparation à distance.

L’IIoT replace le savoir-faire au coeur de la GMAO

La transformation digitale a souvent mauvaise presse auprès des équipes opérationnelles. La conduite du changement est perçue comme chronophage, imposée par la Direction, aliénante, et sans réelle valeur ajoutée. S’ajoutent à cette mauvaise impression des craintes parfois justifiées de voir son poste remis en cause. 

Malgré ces préjugés, l’industrie 4.0 se donne au contraire pour mission de remettre les savoir-faire humains au coeur des processus de travail. Elle s’inscrit directement dans la Responsabilité Sociale de l’Entreprise par son souci du bien-être au travail. Elle améliore l’expérience collaborateur, en fournissant aux équipes des outils qui répondent à leurs besoins terrain. 

La plateforme de gestion de la maintenance communautaire que propose Mobility Work prend ce dernier objectif particulièrement à coeur. Elle base la GMAO sur le partage d’informations communautaire. D’abord, en facilitant la formation des équipes à un nouvel outil qui les fait monter en compétences.

Vous souhaitez découvrir notre outil mobile, intuitif et facile d'utilisation ? Bénéficiez d’un essai gratuit !

decouvrez notre plateforme de gestion de maintenance