Limiter les risques d’accidents électriques grâce à votre GMAO

Une gestion électrique efficace commence avec une maintenance industrielle planifiée

L’Europe compte de nombreux pays dont la consommation en électricité est très importante. L'augmentation des coûts de l'électricité s'explique en partie par le démantèlement des centrales nucléaires (notamment en France) et par l'adoption des sources d'énergie renouvelable. Les prix élevés ont incité les fabricants à repenser leurs habitudes de consommation et à mettre en place des dispositifs pour réduire la consommation d'électricité. Cependant, malgré une amélioration des différentes normes de sécurité et une réduction des accidents électriques, les risques électriques dus à une mauvaise gestion électrique sont encore présents dans de nombreuses usines.

Les accidents coûtent beaucoup d'argent aux entreprises et sont à l’origine de graves répercussions sur le moral et la motivation des employés. Les risques électriques sont assez imprévisibles et tous les acteurs de l’usine - employés, visiteurs ou prestataires - sont exposés, surtout ceux qui exécutent des tâches sans instruction ou supervision particulière. Pourtant, même une main-d'œuvre qualifiée peut parfois ne pas être pleinement consciente de toutes les précautions de sécurité. Il revient à l’entreprise d’informer, éduquer et être responsable de ses employés.

L’élimination des risques d'accidents électriques commence par l'entretien de tous les équipements concernés. Des contrôles réguliers ainsi que la réalisation et l'enregistrement de tests sur les installations, les câbles et les circuits peuvent réduire considérablement le nombre d’accidents. Une solution de GMAO nouvelle génération vous accompagne tout au long de ce processus, et peut vous aider à suivre toutes les interventions de maintenance effectuées et prévues, à obtenir toutes les réglementations nécessaires, mais aussi à atteindre tous les employés de l’entreprise grâce au fil d'actualités, aux alertes et aux messages.

Mobility Work et routines de sécurité électrique de base

La GMAO Mobility Work est votre meilleure alliée sécurité : enregistrement, suivi et analyse des dossiers de sécurité du service de maintenance, vérification des dates d'expiration des certificats de sécurité des employés, comparaison entre les compétences des employés en matière de sécurité et mise en place de procédures d'utilisation normalisées... Ces dernières, souvent associées à des listes de contrôle de sécurité, sont d'une importance capitale et peuvent être facilement jointes à tout ordre de travail et accompagnées d'images, de graphiques ou de tout autre type de document.

Utilisez votre GMAO pour établir des normes électriques et obtenir les licences nécessaires

Chaque pays possède ses propres normes électriques indiquant le niveau de criticité. Afin de limiter les risques d'accidents, chaque installation peut être taguée dans la GMAO avec la norme appropriée pour informer les techniciens. Parmi les normes électriques en vigueur en France, on peut par exemple citer :

  • La norme NF C 15-pour les installations électriques basse tension.
  • La norme NF C 14-100, relative à la conception et à la réalisation des installations de branchement du domaine basse tension comprises entre le point de raccordement au réseau et le point de livraison.
  • La norme NF C 11-201 pour les réseaux de distribution publique d'énergie électrique.

Le directeur de site doit s'assurer que chaque technicien est au fait des normes de sécurité et possède l'autorisation appropriée. Chaque licence électrique doit être renouvelée dans un délai défini, enregistrée dans la GMAO et être consultable à tout moment grâce au calendrier Mobility Work, qui permet également de définir des alarmes et des rappels pour le renouvellement des autorisations. Les habilitations électriques se définissent de la manière suivante :

La première lettre indique le domaine de tension :

  • B (basse et très basse tension),
  • H (haute tension).

Le deuxième caractère (chiffre ou lettre) indique la qualité de la personne :

  • 0 (non électricien),
  • 1 (exécutant électricien),
  • 2 (chargé de travaux électriques),
  • R (chargé d'intervention),
  • C (chargé de consignation).

Le troisième caractère est optionnel et précise la nature des opérations pouvant être réalisées :

  • V (travail au voisinage, attention B0V n'existe plus),
  • N (nettoyage sous tension),
  • T (travail sous tension).

Quelques exemples de nomenclature des licences électriques : BC, B2T, H1T, etc.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre demo

Réalisez le suivi de toutes les normes liées au régime de neutre

Les contrôles réglementaires effectués sur le régime de neutre de l’entreprise sont importants pour la bonne réussite d'une routine de maintenance industrielle. Ils doivent être effectués par des employés compétents, avec une formation et les connaissances adéquates. Chaque procédure effectuée peut être facilement documentée dans Mobility Work et rendue accessible à tous les membres de l'équipe.

Il existe deux catégories de contrôles effectués sur le régime de neutre de l’entreprise, englobant les 3 types de schémas de distribution (TT, TN et IT).

1. Vérification de la continuité du conducteur de protection

Cette vérification implique l’identification de plusieurs types d’information :

  • D33 : désignation du disjoncteur
  • NS 400N : type de disjoncteur
  • IM : valeur maximum du courant de démarrage
  • RC : valeur de la résistance de la prise de terre.

2. Vérification des protections des circuits

Celle-ci concerne tous les dispositifs de protection des régimes de neutre. Ces deux vérifications peuvent être réalisées sur tous les circuits en basse tension.

3. Contrôle réglementaire sur les installations électriques

Les usines de production sont soumises à de nombreux contrôles réglementaires (environnement, sécurité, qualité, etc.). L'une des principales tâches de l'équipe de maintenance est de s'assurer que tous les équipements, y compris les installations électriques, sont conformes aux normes. Les pannes électriques peuvent être classées en 3 grandes catégories dans Mobility Work pour aider l'équipe à prioriser les questions critiques.

  • Défaut U1 : la réparation doit être réalisée immédiatement, et implique le changement d’au moins un élément.
  • Défaut U2 : le problème devra être résolu dans le mois ; la réparation nécessitera plus longtemps que la précédente : nettoyage des surfaces et changement éventuel d’un élément.
  • Défaut U3 : le problème devra être résolu dans les trois mois au moyen de brèves interventions : serrage, nettoyage.

 

Une gestion électrique fiable est au cœur d’un programme de santé et de sécurité efficace. Mobility Work permet d’enregistrer, suivre et gérer toutes les informations pertinentes possibles pour vous aider à mieux gérer vos actifs et à réduire les risques d’accident.