Maintenance industrielle et lubrification

La lubrification est une étape essentielle dans l’entretien de vos équipements industriels. Choisir le bon produit permet d’allonger la durée de vie de vos machines, de réduire vos coûts de maintenance et, à terme, d’accroître la performance de votre chaîne de production.

Comment bien choisir son lubrifiant ? Quelle place occupe la lubrification dans l'entretien de vos équipements ? Quels avantages l’entreprise tire-t-elle de la lubrification ? Loïc Bébin, chef de produit Graisse chez FUCHS Lubrifiant France a accepté de répondre à nos questions.

Pouvez-vous nous présenter l’offre FUCHS Lubrifiant France ?

FUCHS Lubrifiant France dispose d’une offre très vaste : huile de coupe, d’usinage, traitement thermique, produit de déformation… Notre gamme de produits est segmentée en différents pôles selon les applications possible, comme, par exemple, le pôle « maintenance ». Ce pôle comprend différentes gammes produits. On y retrouve un grand nombre d’huiles, chacune ayant un emploi spécifique (hydraulique réducteur, chaînes, compresseurs, etc.), des aérosols qui peuvent être utilisés pour tous types d’applications, et dont j’ai la charge du développement. Dans l’industrie on peut les retrouver lors d’utilisations pour l'entretien de mécanismes tournants : roulements, paliers lisses, chaînes, réducteurs, axes, etc.

Les choix de produit se font en fonction des caractéristiques de l’applications et de l’ensemble des contraintes qui l’entoure. En ce qui concerne les graisses, elles se substituent aux huiles dès que l'aspect coulant est à proscrire. Elles se maintiennent en effet plus facilement sur le mécanisme. Selon l’application, on utilisera une graisse plus ou moins épaisse. Ce type de lubrifiant est classifié du grade 000, qui correspond à un produit assez fluide, à des grades 4 ou 5, beaucoup plus consistant. Une graisse de consistance de grade 2 est utilisée plutôt pour des applications standards et un grade 3 pourra être utilisé par exemple sur des ventilateurs ou un axe vertical sans qu’il ne coule.

Là aussi, on retrouve une grande diversité d’applications : de la cimenterie au secteur alimentaire en passant par le secteur automobile ou la sidérurgie - l’un des plus gros consommateurs de ces graisses. Pour chaque problématique d'entretien que l’on peut rencontrer dans une usine, FUCHS Lubrifiant France propose un ou plusieurs produits capables d’y répondre.

maintenance-industrielle-lubrification

Retrouvez les produits FUCHS depuis votre GMAO Mobility Work

Promouvoir mes produits

Finalement, dès qu’il y a transformation d’une matière première en produit fini, par intervention humaine, il y aura un besoin de lubrification. Et plus particulièrement de graisses pour tout ce qui est de l’ordre des convoyeurs, des chaînes, des moteurs électriques… Les gammes FUCHS Lubrifiant France conviennent à tous les équipements, se prêtent à toutes les stratégies.

Comment définiriez-vous l’expertise FUCHS ?

En plus d’être présent dans tous les domaines d’applications, nous sommes reconnus pour certaines gammes ou technologies spécifiques. C’est le cas pour les produits de notre gamme alimentaire CASSIDA utilisées par de nombreux industriels de l’alimentaire, pour les graisses développées spécifiquement pour la lubrification de machines-outils ou encore les graisses biodégradables pour les applications nécessitant un agrément ECOLABEL. C’est aussi le cas pour les graisses avec épaississants calciums sulfonâtes complexes, qui seront adaptées à des environnements difficiles ou des charges importantes, ou bien celles au savon de lithium complexes.

Avec l’épaississant au e-lithium complexe, on obtient une forte résistance aux températures hautes, allant jusqu’à 180°C ou 200°C et aux efforts répétés plus importants. Ce sont des produits plus stables que les bases simples et utilisés notamment sur des roulements à charge moyenne ou importante, et ceux pouvant aller à haute vitesse. On retrouve cette technologie, par exemple, dans la lubrification des roulements de roue de véhicule ou bien de machine à papier.

L’épaississant au e-calcium sulfonâtes complexe nous permet de supporter de très fortes charges, une température assez élevée, mais à vitesse moyenne ou faible. Ils résistent à l’agression de l’eau et à la corrosion et sont en outre résistants à un environnement chimique faible. Ce sont donc des produits que l’on retrouvera dans les industries lourdes comme les aciéries ou les cimenteries, mais aussi dans les applications à fortes charges et chocs comme les cribles ou les presses à pellets et dans certaines industries mécaniques.

Quel impact la lubrification a-t-elle sur la maintenance prédictive ?

Le choix de la graisse aura une grande incidence sur la durée de vie de vos mécanismes. Une mauvaise lubrification est souvent liée à un risque de casse accru des équipements. Nous l’avons vu, pour chaque mécanisme ou environnement, il existe une typologie de lubrifiant adéquate. Si un technicien utilise le mauvais type de graisse sur ses installations, il risque de constater des usures anormales et des casses à répétition. Notre démarche chez FUCHS est d’apporter une solution plus appropriée grâce à l’analyse de l’application et du fonctionnement de la machine.

De ce fait, les graisses RENOLIT s’inscrivent parfaitement dans une logique de maintenance prédictive. Selon le produit utilisé, les équipes sont en mesure de prévoir les intervalles nécessaires. Il nous arrive de fournir des bases de calcul pour un type de roulement donné, par exemple, en fonction de la vitesse de rotation, de la température de fonctionnement et du type de graisse utilisé.

Des tests sont réalisés sur les graisses pour en estimer les durées de vie à un certain seuil de température. C’est ainsi que l’on parvient à estimer la une durée de vie du roulement ; et par extension à calculer un intervalle de graissage pour optimiser la durée de vie et l’état dudit roulement.

Il nous arrive de fournir ces informations si l’on doit répondre à une problématique précise de nos clients. Il peut s’agir d’un objectif de réduction de casse, d’amélioration de la maintenance ou encore d’optimisation de l’usage des ressources. C’est un peu du cas par cas. Pour fournir ces données, il nous faut avoir une connaissance de la machine, de son environnement et de l’utilisation qui en est faite.

Comment choisir la graisse appropriée ?

Il existe évidemment des lubrifiants et des graisses un peu plus génériques, associés à certaines utilisations, à des familles de machines, mais cela n’est pas suffisant pour déterminer le meilleur lubrifiant. Il faut creuser un peu plus.

Observer l’environnement

Il arrive que l’on ait plusieurs graisses appropriées pour une même machine. Prenons un exemple : un moteur électrique de qui tourne à 3 000 tours/minute. Selon la température ou la vitesse de fonctionnement, on peut proposer cinq ou six graisses différentes. Si la température augmente, par exemple, on sera amené à changer la nature du savon et/ou de l’huile de base et des additifs qui la compose pour enrichir et augmenter la résistance de la graisse. L’objectif étant bien sûr de conserver une qualité de fonctionnement et éviter les casses.

Température, vitesse, frottement ou charge sont autant de facteurs à prendre en compte lorsque l’on choisit sa solution de lubrification. En d’autres termes, il est important de considérer l’application et l’environnement de l’application dans leur ensemble.

Considérer les enjeux de l’entreprise

Il arrive aussi que des clients souhaitent changer de lubrifiant, non plus dans le cadre de problématiques de maintenance, mais pour des enjeux plus stratégiques. Qu’il s’agisse d’augmenter leurs cadences de X% ou de réduire leur consommation et donc leur coût mais aussi leur impact environnemental, nous les accompagnons dans la réalisation de ces objectifs.

Ainsi, l’orientation stratégique des équipes techniques ou de la société va guider le choix du lubrifiant. S’il n’existe pas de produit correspondant dans nos gammes et que l’on estime qu’il s’agit d’un véritable manque, il peut nous arriver de lancer un développement – soit par développement pur, soit par amélioration de l’existant.

Cas pratique

Nous avons eu le cas intéressant d’un client spécialisé dans la fabrication d’outils de coupe. Il s’est trouvé confronté à un délavage des organes tournants (roulements, axes et rotules) ainsi que des vérins, lié à des projections de fluide de trempe pendant le processus de fabrication.

En ont résulté des casses non régulières mais problématiques. Le client a dû modifier ses plans de maintenance pour assurer un suivi plus précis sur ces organes tournants, et a augmenté le nombre d’interventions de de maintien et de re-lubrification sur le site.

Les équipes de FUCHS lui ont proposé notre graisse RENOLIT CSX 15, conçue sur une base de sulfonâtes de calcium naturellement plus résistante aux fluides agressifs. Celle-ci vient en lieu et place d’une graisse avec épaississant à base de lithium simple, moins adaptée sur cette application.

Résultat : le client a pu diviser le rythme de ses opérations de lubrification quasiment par six, à quantité égale de graisse par intervention. Outre une baisse significative du nombre de casses annuelles, le client a pu constater des gains de plusieurs ordres. D’abord, malgré un prix unitaire plus élevé, ses dépenses en lubrifiant ont été divisées par deux. Ensuite, on a observé une réduction des coûts de main d’œuvre, les interventions de contrôle et de maintenance étant plus espacées.

En choisissant une graisse plus proche de ses besoins, notre client a finalement pu réduire les temps d’arrêt de ses équipements, diminuer ses coûts opérationnels et améliorer la performance globale de sa stratégie de maintenance.

La proximité client, au cœur de l’expertise FUCHS ?

Chez FUCHS, nous avons conscience de l’importance de la présence terrain. Nous offrons à nos clients un accompagnement personnel. C’est d’ailleurs ce qui fait aussi notre particularité : nous sommes structurés pour ça.

Nous avons d’une part des commerciaux avec lesquels les clients peuvent échanger à tout moment sur leurs problématiques. Ces commerciaux sont ensuite soutenus par des ingénieurs d’application, répartis par zones géographiques. Ces derniers interviennent sur des questions plus techniques : audits, inspections de lignes ou de machines, etc. Enfin, il y a les fonctions chefs Produit, qui peuvent, au besoin, lancer des développements de nouveaux produits en fonction des évolutions de la législation, des nouveaux besoins clients, de nouvelles matières premières disponibles...

Cette proximité est donc recherchée par nos clients. Nous souhaitons nous positionner comme partenaire, davantage que simple fournisseur. Nous sommes dans une démarche d'amélioration, d'accompagnement du client pour répondre à ses objectifs et ses enjeux dans un environnement d'amélioration et de recherche de performance.

C'est la discussion et la communication permanente sur l'évolution de ses besoins qui nous permettent d'anticiper et de mettre en place les outils et développements nécessaires. C'est un cercle vertueux.

maintenance-contact-fournisseur-support

Vous pouvez désormais contacter FUCHS depuis votre GMAO Mobility Work

Contacter un fournisseur

Mobility Work Hub nous accompagne dans cette démarche. En important notre catalogue officiel sur la plateforme, nous le mettons à disposition des équipes techniques, et recevons en retour des données statistiques sur l’usage de nos produits.

Le conseil de l’expert

Ce que l’on remarque le plus et qui est le plus important, c'est que le client industriel ne s'est pas préparé à choisir un lubrifiant. Il n'a pas intégré que le lubrifiant pouvait rentrer dans l'amélioration de ses conditions de travail, et jouer un rôle clé dans l'atteinte de ses objectifs.

Mon conseil serait déjà de prendre du recul, d’évaluer ses besoins – pas en termes de lubrifiant ou de coût direct associé, mais en termes d’enjeux et d'objectif pour son service – puis de considérer son fournisseur comme un véritable apporteur de solution.

Il s’agit d’un point clé, surtout dans le cadre de la maintenance, qui est très souvent le département décisif quant à la bonne tenue des équipements et machines. C’est lui aussi qui est lié à l’amélioration de leur durée de vie. Ces éléments parmi d’autres permettent plus largement d'atteindre des objectifs qui ont été fixés par la direction ou des enjeux un peu plus généraux dans son équipe, ou son service.

Merci à M. Bébin pour son témoignage édifiant. Mobility Work Hub est la première solution dédiée à la mise en relation entre fournisseurs industriels et experts de maintenance. Vous souhaitez en savoir plus ? Planifiez dès aujourd’hui une démo gratuite de notre application.