SCM (Supply Chain Management) : définition et application

De la commande de matières premières à la livraison à la porte du client final, de nombreux acteurs interviennent dans la fabrication d’un produit. Et à chacun ses spécificités. Afin de garantir la satisfaction de ses clients, toute entreprise se doit de maîtriser les étapes ponctuant sa chaîne d’approvisionnement. C’est ce que l’on appelle la Supply Chain Management (SCM). Que doit-on comprendre derrière ce concept ? En quoi celui-ci représente-t-il une réelle plus-value pour l’entreprise ?

Qu’est-ce que la supply chain ?

Le concept de supply chain, ou chaîne d’approvisionnement, désigne un environnement complexe qui s’étend au-delà des murs des usines. Véritables garants de l’efficacité et de la qualité de la production, ses acteurs sont responsables de la coordination des trois types de flux la composant.

Les flux physiques

Les flux physiques équivalent à ce que l’on appelle plus couramment la logistique. Ils correspondent aux déplacements des matières premières, des marchandises et des produits finis, ainsi qu’à leur stockage. Si le modèle traditionnel de supply chain s’est développé autour de la gestion de ces flux, c’est parce qu’ils en représentent l’un des principaux postes de dépenses.

Tout, ici, est question d’équilibre. Afin d’assurer la continuité des opérations, les opérateurs doivent répondre aux besoins fluctuant de la chaîne de production et garantir l’approvisionnement en consommables, tout en évitant un excédent de stocks.

Connecter votre logiciel de gestion de maintenance à votre ERP vous permet de fluidifier les échanges entre le terrain et votre service Achats. Mobility Work va plus loin et vous permet de contacter vos fournisseurs directement depuis votre GMAO nouvelle génération.

gmao-contacter-fournisseur-industriel

Entrez en contact avec les fournisseurs officiels Mobility Work Hub depuis votre GMAO

Découvrez Mobility Work Hub Inscription

Les flux financiers

L’objectif de la supply chain est d’assurer la disponibilité des ressources nécessaires au bon moment, au bon endroit et au meilleur prix. Concernant ce dernier point, les opérateurs doivent maîtriser tous les mouvements de devise au sein de l’entreprise, mais aussi entre partenaires, fournisseurs et sous-traitants.

Plusieurs fonctions sont concernées par ces flux. Nous citerons par exemple les Achats, chargés des opérations de sourcing et de la négociation des contrats d’approvisionnement auprès des fournisseurs industriels. Les équipes commerciales, quant à elles, sont en relation directe avec les clients et s’assurent, entre autres, de la bonne réception des paiements.

En outre, contrôler les coûts d’approvisionnement grâce aux contrats de fourniture permet à l’organisation de mieux estimer ses prix de ventes - et par extension de définir une stratégie adéquate.

Les flux d’informations

Dans un environnement de plus en plus digitalisé, la gestion de l’information est en passe de devenir l’un des pans les plus critiques de la supply chain. Face à la multiplicité des données disponibles, le véritable défi pour les entreprises aujourd’hui est de les analyser pour anticiper les besoins de l’organisation.

Si les informations collectées sont d’abord liées aux activités de logistique (niveaux de stocks, état des équipements, etc.), elles s’étendent cependant à l’ensemble du cycle de vie du produit :

  • Relations fournisseurs – Avant de conclure un partenariat avec de nouveaux fournisseurs, il est essentiel de procéder à une phase d’audit de leur performance, mais aussi de celle de leurs fournisseurs. Prix, conditions et délais de livraison, qualité et satisfaction client sont autant de facteurs qui influeront sur l’efficacité de votre supply chain.

Mobility Work Hub est la première plateforme dédiée à relation entre fournisseurs industriels et experts de maintenance. Consultez les profils fournisseurs et échangez avec notre communauté d’utilisateurs pour recevoir leur avis.

scm-catalogue-officiel-fournisseur-industriel

Accédez depuis votre GMAO au catalogue officiel des fournisseurs Mobility Work Hub​

Découvrez Mobility Work Hub Inscription

  • Support client – La livraison (qu’elle soit internalisée ou non) et le suivi client ont une influence significative sur l’amélioration continue de la chaîne d’approvisionnement. La satisfaction client étant au coeur de la supply chain, un nombre croissant de ses acteurs considère l’analyse des retours d’expérience comme un avantage concurrentiel. Dans cette optique, les avis clients constituent un flux d’informations fondamental dans la performance globale de l’entreprise. Le support client se fait donc la voix des clients au sein d’une organisation en termes de livraison, packaging, conditions de retour ou de remboursement, prix…

Il revient donc à chaque fonction de collecter et d’analyser avec justesse ces informations afin d’améliorer la performance des fournisseurs, la qualité de la production, la performance, et, à terme, de parfaire l’expérience client. En cela, la précision est la clé de voûte de la supply chain.

 

Pourquoi investir dans la gestion de la supply chain ?

Des Achats à la R&D en passant par la maintenance industrielle, tous les maillons de la chaîne d’approvisionnement sont interconnectés et jouent un rôle défini au sein de la chaîne de valeur. Parallèlement, chacune de ces fonctions fait face à un nombre croissant d’obstacles : volatilité de la demande, gestion des inventaires, problématiques RSE… La SCM offre aux dirigeants d’entreprise les moyens de se prémunir contre les aléas spécifiques à leur environnement.

De l’importance de la gestion de la supply chain

La SCM (gestion de la chaîne d’approvisionnement) consiste à formuler un ensemble de bonnes pratiques permettant aux organisations d’identifier les acteurs de leur supply chain, d’en améliorer les relations et de mieux en gérer les flux. Au niveau de l’entreprise, cela permet de réduire les coûts, les pertes éventuelles ainsi que les délais de production. A terme, l’objectif de la SCM est d’offrir au client final la meilleure expérience possible.

Pour cela, la SCM se base sur des principes fondamentaux.

Les piliers de la SCM

  • Coordonner. L’élaboration d’une stratégie de SCM nécessite d’avoir une connaissance approfondie de la structure de l’organisation et de ses activités. Il est donc impératif de définir un cadre commun de référence dans lequel chaque opérateur trouve sa place.
  • Approvisionner. Dans un environnement de plus en plus compétitif, les fournisseurs industriels deviennent de véritables partenaires. En rationalisant la gestion des relations fournisseurs, des contrats, des livraisons et des paiements, les entreprises gagnent en réactivité et en fiabilité.
  • Produire. Pour s’assurer de la bonne conduite des opérations et de la performance de l’entreprise, les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement mesurent et analysent en temps réel la quantité et la qualité de la production, dans le but de garantir que celle-ci corresponde aux attentes du marché.
  • Distribuer. Coordonner les commandes clients, organiser les livraisons, gérer les flottes de véhicules, gérer les factures client et réceptionner les paiements : les équipes logistiques font office de passerelle entre l’usine et le consommateur final.

Ces quatre éléments constituent les fondements de la SCM, que tout dirigeant se doit de maîtriser. Avec les évolutions récentes de la chaîne d’approvisionnement, il convient d’ajouter les notions suivantes :

  • Analyser. L’industrie du futur fait la part belle à l’analyse de données, et plus particulièrement à l’analyse prédictive. Qu’il s’agisse d’évaluer le niveau des stocks, de contrôler l’état des équipements ou d’optimiser les opérations de sourcing, les opérateurs de la chaîne d’approvisionnement disposent aujourd’hui de nombreux outils pour rationaliser leur activités. Mobility Work Hub s’adresse aux fournisseurs industriels désireux de collecter facilement et rapidement des données terrain sur l’utilisation de leurs équipements et consommables.

scm-outil-analytique-fournisseur

Obtenez des retours statistiques auprès de vos clients et orientez vos prises de décision

Découvrez Mobility Work Suppliers Inscription

  • Sécuriser. Afin d’allier dynamisme et pérennité, il est primordial d’instaurer un environnement stable et sécurisé. Il revient aux équipes dirigeantes de définir un ensemble de directives et bonnes pratiques en matière de ressources humaines, informatiques, financière, de contrôle qualité…

Comment optimiser la gestion de ma chaîne d’approvisionnement ?

Comment la structuration et la rationalisation des process de votre supply chain soutiennent-elles la croissance de votre entreprise ? C’est ce que nous apprend le cas de Starbucks.

Le cas Starbucks

Il y a plusieurs années, la filiale américaine de café a dû faire face à d’importants défis logistiques : retards des commandes, excédents de stocks, etc. Son modèle de gestion n’était pas adapté à un tel succès, laissant ses opérateurs dans l’incapacité de répondre à la demande. Pour poursuivre la croissance exponentielle de ses activités, il lui fallut repenser entièrement la gestion de sa chaîne d’approvisionnement.

Le groupe décide donc d’opérer une transformation radicale en trois temps :

  1. Réorganiser et simplifier : les activités ont été centralisées, découpées et assignées à des équipes dont le rôle était clairement défini.
  2. Réduire les coûts et améliorer le service : chaque fonction fut chargée d’identifier les zones possibles d’amélioration afin d’évaluer la performance globale de la supply chain. Cela n’a cependant été rendu possible que par l’instauration d’un cadre commun à l’organisation.
  3. Anticiper l’avenir : afin de pérenniser les activités de l’entreprise, les dirigeants ont fait le choix d’investir dans le recrutement de talents spécialisés, ainsi que dans la formation des équipes actuelles.

Quelles leçons en tirer ?

Ce bref aperçu de la métamorphose de Starbucks nous offre des enseignements que chaque organisation devrait s’efforcer d’appliquer.

Éliminez la complexité. Assurez-vous d’avoir une vision claire de votre organisation. Veillez, par exemple, à mieux organiser le suivi de vos relations avec vos partenaires, mais aussi des activités de vos équipes.

Hiérarchisez les coûts. Evaluez et ordonnez les coûts de chaque fonction de votre supply chain avant de chercher à les réduire. Mieux comprendre votre structure des coûts vous permet de prendre de meilleures décisions pour la performance et la pérennité de votre organisation.

Établissez un cadre de référence. N’hésitez pas à délimiter clairement le rôle et le champ d’action de chaque équipe. Définissez des indicateurs clés de performance (KPIs) et suivez-en l’évolution afin d’aligner les activités de chaque fonction avec celles de votre entreprise et de vos partenaires.

Misez sur l’innovation. Prenez le temps de penser à l’avenir. Alliez suivi des indicateurs, coopération entre les équipes, analyse prédictive et retours clients pour anticiper les évolutions de la demande et conserver votre avantage concurrentiel.

Les récentes évolutions de la chaîne d’approvisionnement en ont fait une structure complexe, interconnectée, au centre de laquelle se trouve le client. Une bonne gestion de la supply chain se mesure à la satisfaction de vos clients finaux : les produits sont de qualité, livrés dans les temps et à moindre coût. Chaque étape de la supply chain, par effet de ricochet, influera directement sur la performance globale de votre entreprise et la satisfaction de vos utilisateurs finaux. Il est donc essentiel de ne rien laisser au hasard et d’adapter la gestion de votre supply chain aux besoins spécifiques de votre entreprise.