Maintenance Préventive

La maintenance préventive est la maintenance technique planifiée

La maintenance préventive est la maintenance technique planifiée, réalisée régulièrement à intervalles de temps déterminés ou en fonction d’un critère relevé sur l’équipement. Le but principal de la maintenance préventive est de minimiser la probabilité qu’une machine ne tombe en panne. 

Il existe trois types de maintenance préventive : systématique, conditionnelle et prévisionnelle.

La maintenance préventive systématique

La maintenance préventive systématique est importante d’un point de vue criticité concernant les premières étapes de dégradation sur une pièce d’un équipement. Elle est réalisée à intervalles de temps prédéfinis, ou suivant un critère d’utilisation, sans prendre en compte les conditions d’utilisation de la machine. Par exemple, le changement d’une courroie de distribution d’une voiture tous les 150.000 kilomètres, ou le changement d’un néon toutes les 7000 heures d’utilisation.

La maintenance préventive systématique nécessite une solide connaissance des règles de dégradation, par exemple la courbe de vie d’un roulement à billes. Elle doit être réalisée de façon fiable, de manière à éliminer tout autre besoin de vérifications supplémentaires entre deux interventions ou d’éviter une surveillance supplémentaire hors des périodes d’inspection.

Ce type de maintenance est réalisé sur des équipements ne nécessitant pas de coûts de changement de pièces élevés. Cela inclut :

  1. Changement d’huile, roulements, joints, ressorts, contacts, résistances, lampes…
  2. Réglage de tension de courroie, pression, potentiomètres…
  3. Contrôle de niveaux, de couple de serrage…

L’inconvénient de la maintenance préventive systématique réside dans le fait qu'il est nécessaire de déterminer la fréquence idéale des pièces.

preventive-maintenance-calendrier-gmao-logiciel-ot-mobility-work.jpg

 

La maintenance préventive conditionnelle

La maintenance préventive conditionnelle requiert la surveillance de fonctionnement de machine, précisément sur des paramètres (pression, niveau, débit,etc.), intégrant des actions résultantes de ces contrôles.

Ce type de maintenance préventive est supposé surmonter les inconvénients d’une maintenance systématique. Cela ne nécessite pas de connaissances supplémentaires, si ce n’est la comparaison des contrôles avec les seuils prédéfinis.

La maintenance préventive conditionnelle peut être continue avec un enregistrement permanent des paramètres relevés, ou discontinue avec une mesure périodique de ces paramètres.

Essai gratuit 14 jours - GMAO MOBILITY WORK Voir notre demo 

La maintenance préventive prévisionnelle

La maintenance préventive prévisionnelle est réalisée à l’aide d’estimations suite à des analyses et évaluations des paramètres de la machine.

C’est une maintenance coûteuse, qui nécessite des outils sophistiqués, et s'applique seulement à des éléments ayant une criticité importante d’un point de vue sécurité et coût. Par exemple :

  1. Thermographie infrarouge
  2. Analyses vibratoires (global et spectral)
  3. Analyses d’huiles
  4. Contrôles non-destructifs (CND) : ultrasons, ressuage, émission acoustique, courant de Foucault

En conclusion, les trois types de maintenance préventive tendent à réduire les probabilités de pannes, mais n’empêche pas les possibles pannes entre deux interventions. La maintenance préventive est la maintenance technique planifiée, réalisée régulièrement à intervalles de temps déterminés ou en fonction d’un critère relevé sur l’équipement. Le but principal de la maintenance préventive est de minimiser la probabilité qu’une machine ne tombe en panne. Il existe trois types de maintenance préventive : systématique, conditionnelle et prévisionnelle. N'hésitez pas à visionner notre tutoriel : Comment planifier vos interventions de maintenance ?

                                                         Abonnez-vous à notre newsletter !